Next generation in cycling
FR
FR

Choisissez votre langue

Ashleigh Moolman-Pasio a remporté la troisième étape de la Setmana Valencia lors d'un sprint spectaculaire disputé avec la Championne du monde Annemiek van Vleuten et Amanda Spratt. Ashleigh est également la nouvelle leader de la course, ce qui représente une nouvelle étape des débuts européens – jusqu’à présent – très réussis de l’équipe AG Insurance-Soudal Quick-Step.
 
La troisième étape était l'étape reine de la course avec, comme caractéristique principale, la longue ascension vers Tudons. Mireia Benito a suivi l'échappée, tout en s'assurant qu'Ashleigh serait bien entourée lorsque l'échappée serait rattrapée et que la longue descente vers l'arrivée commencerait. Le plan s'est déroulé exactement comme prévu.
 
"Quelle journée ! Oh, mon Dieu ! L'équipe était tellement incroyable. Mireia s’est montrée si engagée. Elle est partie dans l'échappée, ce qui était prévu. Elle a fait la course de sa vie et ça ne pouvait pas être plus parfait. Au bas de la montée vers Tudons, l'écart avec son groupe était toujours aussi grand. Il était clair que l'échappée tiendrait jusqu'au sommet et elle l'a fait. Cela m'a donné toute la combativité nécessaire pour rester avec Annemiek van Vleuten.
 
Mireia était bien présente au sommet pour moi. Cela nous a donné un avantage. Mireia s'est tellement battue pour revenir et m'aider à plusieurs reprises. Jolien m'a également soutenu depuis la voiture. Elle avait fait tous les repérages pour le finale. Elle m'a dit hier qu'il y avait un rond-point à 300 mètres de l'arrivée et que je devais aller à gauche si l'étape se terminait par un sprint. C'était la ligne la plus rapide et c'est là que j'ai commencé mon sprint. J'ai fait exactement ce que nous avions prévu.
 
C'était une façon incroyable de terminer la course pour l'équipe. Tout le monde a fait la plus belle course du monde et j'ai senti le soutien de l'équipe. C'est quelque chose qui m'a manqué pendant tout un temps dans ma carrière : avoir une équipe si unie et avec un tel environnement qui croit en moi à 100%. Aujourd'hui, cela se voit vraiment et je suis très heureuse de remporter la victoire pour ce projet."

      

bast7411kopie

Mireia Benito Pellicer a joué un rôle déterminant dans la victoire d'aujourd'hui en menant le groupe de tête avec Ashleigh, se faisant lâcher mais revenant à chaque reprise, en se retournant pour travailler pour Ashleigh.
 
"La course était exactement ce que nous avions prévu lors de la réunion d'hier. Nous voulions avoir quelqu'un dans le groupe de tête sur Tudons et ensuite essayer d'aider Ashleigh autant que possible. Et c'était exactement le scénario aujourd'hui. Nous avons essayé avec plusieurs coureuses et l'échappée dans laquelle je me trouvais s’est fait reprendre.
 
Nous sommes arrivées juste à temps au sommet de Tudons et là, j'ai pu aider Ashleigh à prendre du temps sur le peloton. Au sommet de la montée se trouvaient des connaissances très spéciales pour moi et je décomptais les kilomètre pour les voir. J'ai aussi roulé en pensant à mon amie Sandra. Elle est décédée la semaine dernière et c'était un moment très difficile, mais aujourd'hui j'ai roulé pour elle aussi", dit Mireia tranquillement.
 
"Lorsque Van Vleuten a attaqué, j'ai abandonné puis je suis revenue. Cela s'est produit à plusieurs reprises. Il y avait une petite côte à 25 kilomètres de l'arrivée et Ashleigh voulait essayer. J'ai tout donné là-bas avant d'abandonner pour la dernière fois.
 
C'était tellement agréable de voir cette équipe travailler ensemble. Nous avons travaillé dur pour obtenir ces résultats. Ce n'est que le début. Au vu de la façon dont nous avons roulé ces derniers jours, nous aurons d'autres victoires. C'est génial de faire partie de tout ça. Pour moi, c'était un grand pas en avant, mais je me suis senti tout de suite la bienvenue et ça rend tout plus facile. Oui, nous avons vraiment mérité cette victoire et il y a tellement de choses à venir !".
 
La quatrième et dernière étape aura lieu dimanche entre Tavernes de la Valldigna et Gandia. Il y a une ascension difficile à 20 kilomètres de la ligne d’arrivée. Ashleigh doit défendre son avance de quatre secondes sur Amanda Spratt et de six secondes sur Annemiek van Vleuten. Après avoir été troisième à deux reprises et deuxième en 2018, il n'y a qu'une position dans le classement général qu'Ashleigh n'a pas tenu, alors nous croisons les doigts pour que cela se produise demain.